Cake aux pommes ultra moelleux

Un petit tour au jardin et une envie de douceur en ce joli mois de mai, rien de mieux qu’une part de cake sous la tonnelle.

J’ai revisité la recette de byflorab, n’ayant pas assez de poudre d’amande et de farine de riz!!!.

J’ai complété la poudre d’amande avec de la noix de coco râpée et la farine de riz avec de la farine de blé artisanale, j’ai aussi remplacé la compote de pomme par de la compote de prunes maison.

je vous donne la recette de Byflorab végan, sans matière grasse et sans gluten.

100 gr de poudre d’amandes, 110 gr de farine de riz, 70 gr de sucre, 1 sachet de levure, 2 œufs, 200 gr ou 2 yaourts végétaux natures, 100 gr de compote de pommes et 2 poires ou 2 pommes coupées en morceaux.

Elle parfume la pâte avec des arômes naturels de vanille et d’amande amer (pour moi ce n’est pas nécessaire, ma compote maison étant bien parfumée).

Préchauffer le four a 180°.

Commencer par mélanger les ingrédients secs, ajouter les ingrédients humides, mélanger puis ajouter les fruits en morceaux.

Couler dans un moule à Cake, parsemer d’amandes effilées et enfourner 35 à 40 min.

Laisser refroidir, démouler et mettre au réfrigérateur . le mieux étant de le déguster le lendemain.

C ‘est la deuxième fois que je le fais, il est vraiment léger et délicieux, je vous le conseil.

Chaise Louis XVI relookée

J’ai voulu refaire cette chaise pour ma petite Eliza. Je suis partie de ce tissu trouvé à Tissus + de Toulouse que j’ai harmonisé avec un velours orange profond. Nous sommes dans un monde féerique voulu.

J’ai acheté cette chaise à des particuliers et je l’ai désossée, poncée, peinte en blanc et retapissée avec l’aide d’Héloise Picou, notre professeur. J’ai préféré mettre un galon que des clous décoratifs pour la finition.

Un vrai plaisir pour une jolie petite fille.

Sachets de lavande

Un parfum d’été enfermé dans des sachets et dissimulé dans les armoires ou sur une table de nuit.

J’ai acheté chez EMMAÜS une vieille serviette brodée que j’ai découpé en morceaux pour confectionner ces sachets. Je ne me suis pas fatiguée, j’ai gardé les ourlets pour la bordure et j’ai cousu sur le coté le ruban (plié en 2) pour la fermeture.

Un air d’antan pour un parfum d’été!

DIY relooking d’une travailleuse

Depuis quelques années, je collectionne les orchidées. J’ai donc besoin d’un petit meuble pour les exposer face à la vitre du salon. A force de chercher sur les réseaux sociaux, j’ai pensé qu’une travailleuse et ses tiroirs en escalier pour mettre en valeur ces plantes. Comme j’aime la décoration et le bricolage et que je fais parti de cette tendance DIY et que j’aime l’idée de chiner des meubles qui ont vécu et de leurs donner une nouvelle chance, je me suis mise a la recherche d’une travailleuse.

Apres un démontage et un ponçage de l’ensemble, j’ai décidé de vernir en chêne clair les tiroirs. j’ai peint le plateau du dessous et le support du milieu en bleu Gustavien de Id. Bien que ce bleu est beau, je l’ai trouvé peu « Gustavien » et trop clair. Bref après un sondage auprès de mes filles, j’ai abandonné l’idée de peindre le plateau du dessus et les pieds, je les ai vernis comme les tiroirs.

Après une seconde couche de peinture, je n’étais toujours pas satisfaite du résultat, du coup je suis retournée dans le magasin de bricolage et j’ai opté pour la couleur bleu Nordique de Libéron. Un petit ponçage et une nouvelle couche puis j’ai vernis le tout en neutre.

Quand aux tiroirs, je les ai tapissés (c’est le cas, j’ai utilisé de la colle à tapisserie) avec les restes du très beau papier peint de la chambre, et j’ai passé un vernis colle dessus pour les préserver d’humidité.

Un petit meuble que je vais trimbaler dans toute la maison. LOL

Pull voiture Eliot

Mon petit Eliott m’a demandé de lui tricoter un pull avec une « tutute »! Comment ne pas satisfaire une demande si adorable!

J’ai trouvé le modèle Eliot de Pingouin. Je l’ai un peu modifié à mon goût et j’ai rajouté une pâte de boutonnage car Monsieur n’aime pas passer la tête dans une encolure serrée.

Avec le reste de laine’ j’ai tricoté un bonnet avec des aiguilles rondes.

Laine Pingo yarm 3, aiguilles 4,5-5, taille 4 ans.

De la Capelette sur la route de Dom Robert

Nous avons profité d’une belle journée ensoleillée pour faire cette randonnée, entre amis, dans le Tarn. Mais c’était sans compter sur le vent froid très froid soufflant sur la montagne noire!!! Cela n’a pas entaché la beauté de cette randonnée.

Nous sommes partis de Dourgne vers la chapelle de la Capelette. Le chemin est agréable, nous avons fait des détours vers la Chapelle de Mougnès et la statue de Saint Stapin, et surtout des stops pour cueillir des asperges sauvages (plaisirs de la nature). De la Statue de St Stapin nous avons pu admirer l’abbaye de Sainte Scholastique et la chapelle de la Capelette. Après une descente dans les bois et une montée sur le désert de Saint Ferréol enneigé, nous sommes arrivés à la chapelle battue par les vents glacials. A partir de là notre chemin de randonnée a suivi celui de Dom Robert, peintre naïf de la région. A Massaguel, nous avons visité le village sur les pas de Dom Robert et dans l’église avons pu admirer une de ses œuvres ainsi que les vitraux d’Henri Guérin.

Au retour nous avons longé l’Abbaye de Saint Scolastique.

Une belle randonnée riche en monuments et histoire.

Brioche roulée légère

Cette recette est TRÈS inspirée du blog de cuisine d’ Un Zeste d’Estelle. Estelle est la nièce d’une amie et elle est intolérante au lactose. Tellement gourmande, elle propose des recettes revisitées qui respectent son intolérance. J’ai eu plusieurs fois l’occasion de goûter ses recettes et à chaque fois c’est une réussite.

J’aime faire des brioches, surtout depuis que j’ai mon robot pâtissier. je trouve magique de voir cette pâte gonfler.

J’ai craqué sur cette recette de brioche au miel et à la cannelle, deux ingrédients que j’ADORE!!

J’ai juste remplacé les ingrédients sans lactose et réduit les quantités pour 350 gr de farine (je trouve que c’est suffisant pour une brioche).

Je vous donne donc mes quantités : 350 gr de farine, 35 gr de sucre, 10 gr de levure fraîche, 3 œufs, 100 gr de beurre, sel et 100 ml de lait. Du miel, de la cannelle et un œuf pour la dorure.

Comme dans la recette d’Estelle j’ai commencé par couper en morceau le beurre et le laisser ramollir.

J’ai mis la levure dans le lait tiède, pour qu’elle fonde.

Dans mon robot, j’ai versé la farine que j’ai tamisé, puis le sucre et le sel, et j’ai commencé à mélanger avec le crochet du robot.

Ensuite j’ai rajouté le lait avec la levure et les morceaux de beurre progressivement.

Une fois la pâte bien mélangée et en forme de boule, j’ai enlevé le crochet et couvert la cuve le temps que la pâte gonfle. (environ 4h, plus vous la laissez plus elle gonflera).

Au bout de ce temps j’ai dégazé la pâte puis je l’ai laissé à nouveau une bonne heure au réfrigérateur.

Ensuite comme l’explique Estelle, j’ai étalé la pâte sur un tapis en silicone et j’ai badigeonné dessus le mélange de miel et de cannelle. (j’ai ramolli le miel au micro-onde).

Puis comme pour le gâteau roulé, j’ai roulé la pâte sur elle même.

Puis j’ai découpé des tronçons de 2 cm d’épaisseur que j’ai déposé dans des moules à muffins (je voulais des brioches individuelles pour apporter en randonnée).

J’ai laissé gonfler ces « escargots briochés » 2 bonnes heures, je les ai badigeonné du mélange jaune d’œuf et lait, et je les ai enfourné à 170° pendant 20 minutes (pour des brioches individuelles).

Verdict demain entre amis! Merci Estelle et Brigitte.

Sliding carte

Je l’avoue, je ne suis pas la créatrice de cette technique, mais dès que je l’ai vue, j’ai eu envie de la faire et je vous donne la technique afin que vous vous amusiez à en scraper une.

Pour la fabriquer il vous faut :

Un rectangle de papier blanc de 21 x 14,85 cm qui sera l’enveloppe.

Un rectangle blanc de 13,5 x 9,5 cm qui sera la carte qu’on glissera dans l’enveloppe.

Un papier fantaisie de 12,1 x 8,6 cm qui sera collé sur le dessus de l’enveloppe.

Un cercle de papier blanc un peu plus large que le sujet animé, qu’on collera sur la papier fantaisie.

Des tampons textes et sujets pour illustrer la carte (j’ai utilisé des tampons de chez Actions), et deux aimants.

Prendre le grand rectangle blanc, faire un pli à 10 et 20 cm dans la largeur et un pli à 1 cm du bord dans une longueur.

Pour former l’enveloppe, couper l’angle entre les deux plis de 1 cm et biseauter les angles extérieurs des plis. Puis retourner la carte et mettre du scotch sur les plis (de 1cm) pour fermer l’enveloppe.

Une fois l’enveloppe formée, faire une encoche avec une perforatrice au milieu du bord. Elle servira à mieux saisir la carte.

Prendre le papier fantaisie et le coller sur le dessus de l’enveloppe sans oublier de reporter l’encoche.

Prendre la carte, tamponner le texte et le sujet immobile (dans mon cas les tasses) et coller un tag qui aidera à saisir la carte. Tamponner sur une chute de papier blanc le sujet mobile et le détourer ( ici la théière).

Mettre deux aimants sous le sujet mobile (la théière) et le positionner sur la carte. Dés que vous êtes sûr de vous, enlever les protections des aimants et coller le sujet sur la carte.

Insérer la carte dans l’enveloppe et mettre le sujet sur l’enveloppe (il va se positionner naturellement), c’est ce qui va vous permettre de déterminer la place du cercle blanc qui viendra souligner le sujet mobile. Coller le cercle à l’emplacement voulu. Vous pouvez ajouter une décoration ou un message sur l’enveloppe, et actionner le mécanisme.

C’est bluffant!!!